Oui, Tsahal est une armée éthique !

Ces derniers jours, on entend vraiment n'importe quoi sur les réseaux sociaux ou dans certains médias. Non, il n'y a ni génocide ni apartheid à Gaza, et Israël ne fait que se défendre face à l'attaque d'un groupuscule terroriste. Démonstration.

Faisons pour commencer un point rapide, au 19/5/2021, 9e jour de l'opération "Gardien des Murailles" (source @EretzInfo sur Telegram).

EN ISRAËL :

  • + 3.500 roquettes tirées sur les populations civiles, dont 1.350 interceptions par le Dôme de Fer
  • 12 morts, 322 blessés
  • Violentes émeutes nationalistes arabes. 21 terroristes sont morts, 1 Israélien tué, de nombreux blessés de part et d'autre.

À GAZA :

  • + 2.000 cibles du Hamas frappées par Tsahal, ainsi que 520 roquettes du Hamas qui sont retombées à Gaza
  • 217 morts (dont 161 terroristes) et plus de 1500 blessés.

 

 

Pour commencer, Israël est-il le méchant de l'histoire, comme le laissent entendre en France certains médias islamo-gauchistes ? Comment expliquer dans ce cas que les représailles Israëliennes ne fassent grosso modo que 0,1 mort par frappe ?

Ils sont mauvais ? Tirent à côté ? Ou... font tout leur possible pour prévenir à l'avance la population civile et éviter de la toucher ? (ce qui n'est pas évident puisque le Hamas prend grand soin d'insérer ses installations et sites de tirs dans les zones densément peuplées, son but étant de se protéger derrière des civils, quitte à générer des pertes collatérales pour obtenir de "belles" images !).

 

 

Voici quelques illustrations en images :

Twitt Tsahal 1

(des pilotes de bombardiers ou drones interrompent une frappe en pensant avoir repéré des enfants près de la cible...)

Twitt Tsahal 2

(des pilotes de drones diffèrent une attaque le temps que les civils évacuent la zone)

 

Concernant l'immeuble de l'Associated Press de Gaza détruit cette semaine, des preuves ont été apportées quant à l'utilisation d'une partie des locaux par le Hamas et les occupants ont été prévenus (voir les liens ci dessous), ce qui est une perte d'opportunité pour Tsahal dont le but principal est d'éliminer les terroristes.

 

Étonnant, le 25 mai 2021 (avant de revenir sur sa déclaration quelques heures plus tard, probablement sous la pression...), le directeur de l'UNRWA à Gaza a déclaré "il n'y a pas eu de pénurie de nourriture ou de médicaments pendant les 11 jours de l'opération. Le point de passage de Kerem Shalom est resté ouvert. Les bombardements de Tsahal ont été très précis. A quelques rares exceptions près, ils n'ont pas touché de civils".

Twitt et vidéo

 

Pour aller plus loin :

Mabatim.info ("les médias crient au mouton en se cachant chez le loup")

IsraellyCool ("je savais que l'AP savait qu'ils partageaient leurs bureaux avec le Hamas")

Ancienne vidéo / occupante de l'immeuble de l'AP ("Tout le monde sait que le Hamas et le Hezbollah utilisent les journalistes comme boucliers humains. TOUT LE MONDE")

Un photographe de Gaza au boulot pendant une frappe israëlienne, en toute confiance ("Ce photographe Gazaouï a une totale confiance dans la fiabilité de l'armée de l'air d'Israël, ayant annoncé sa cible à l'avance, permettant l'évacuation de l'immeuble. Lui, dont la vie en dépend, fait davantage confiance aux déclarations d'Israël que les médias occidentaux")

 

 

Écrire un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec une *

Quelle est le dernier caractère du mot i2br7 ? :